Il était une voix en Kabylie (documentaire)

Mis en avant

De son vivant, Matoub Lounès, poète et chanteur amazigh, était déjà une légende. Sa mort tragique survenue le 25 juin 1998 près de son village Taourirt Moussa, en Kabylie, alors qu’il n’avait que 42 ans, l’a propulsée dans le mythe.

Le chanteur était probablement victime d’un complot politique minutieusement préparé et exécuté. Son assassinat n’est toujours pas élucidé.

Ecorché vif, poète et ciseleur de mots hors-pair, Lounès Matoub est un véritable maquisard de la chanson. Il a usé de textes tranchants, sincères et sans concessions pour dire des vérités que très peu d’intellectuels et de chanteurs osent clamer publiquement. Matoub était très engagé sur plusieurs fronts, notamment pour la défense de l’identité amazighe et contre l’islamisme et le régime algérien.

Pourtant, rien ne destinait ce jeune montagnard, à l’enfance turbulente et difficile et à l’adolescence chaotique, à devenir le porte-voix de tout un peuple. Chassé de tous les collèges qu’il avait fréquentés à cause de son tempérament bagarreur et son indépendance d’esprit, il s’était formé tout seul.

Méprisé par certains intellectuels kabyles à ses débuts, interdit d’antenne à cause de ses prises de positions jugées radicales, il parvint à faire entendre sa voix égratignant au passage le régime d’Alger, les Berbères de service et tous les scélérats.

Au fil des années, il devint le symbole de l’ensemble des Amazighs à traves l’Afrique du Nord.

Ce documentaire revient sur le parcours de Lounès Matoub ainsi que sur son engagement poétique.

IL ETAIT UNE VOIX EN KABYLIE (Bande annonce) from Aksel Yafelman on Vimeo.

IL ETAIT UNE VOIX EN KABYLIE
Documentaire de 54 minutes.
Langues : Amazigh, Français.
Un film de : Aksil AZERGUI
Produit par : Crinière du Loup.