MAROC : Saïd Awragh libéré !

Bonne nouvelle. Saïd Awragh, militant de la cause amazighe, arrêté depuis début octobre 2014 à l’aéroport de Casablanca, à son retour des Etats-Unis, a été relaxé le 26 novembre pour absence de preuve, après deux mois d’incarcération.

Pour rappel, ce militant avait été déféré jeudi 13 novembre 2014 devant le tribunal d’Imtghren (Errachidia). On lui reprochait d’avoir participé aux altercations sanglantes survenues le 5 mai 2011 entre étudiants amazighs et autres étudiants acquis à l’idéologie arabiste à l’université d’Imtghren.

Awragh-dbebc

MAROC : Arrestation d’un militant amazigh !

Saïd Awragh, militant de la cause amazighe, a été arrêté depuis début octobre 2014 à l’aéroport de Casablanca, à son retour des Etats-Unis. Il sera déféré jeudi 13 novembre 2014 devant le tribunal d’Imtghren (Errachidia). On lui reproche d’avoir participé aux altercations sanglantes survenues le 5 mai 2011 entre étudiants amazighs et autres étudiants acquis à l’idéologie arabiste à l’université d’Imtghren. Pour rappel, ce jour-là, les membres d’une horde criminelle composée de plus de vingt-cinq individus, munis d’armes blanches, ont fait irruption dans la cafétéria de la faculté et se sont attaqués à deux militants, Anouar Oumri et Aziz Sabir. Les deux étudiants qui appartiennent au Mouvement amazigh, ont été grièvement blessés.Awragh-dbebcSaïd Awragh, ex-étudiant dans cette même faculté, était aux Etats-Unis au moment de ces évènements. Il n’y avait donc pas participé.

A Imtghren, où il a été incarcéré, le procureur de la monarchie a décidé de le libérer provisoirement. Quelques jours après, il a été à nouveau arrêté chez lui et incarcéré à la prison de Touchka.

Comment expliquer cet acharnement des autorités contre Saïd Awragh ? D’après l’Association amazighe Tiddukla à Washington, dont ce militant est membre, c’est à cause de son activisme en faveur de l’amazighité aux Etats-Unis qu’il a été arrêté à son retour au pays.

A. Azergui